Max Van der Linden

« L’oeuvre de Max van der Linden est le miroir direct de sa vie et des lieux où elle se déroule. Elle reflète ce monde avec la transparence, la netteté, l’impartialité d’un regard qui peut tout absorber, qui ne veut rien fausser.
Ce grand imagier est aussi bon narrateur que l’étaient les imagiers romans. Dans l’univers
dispersé d’aujourd’hui, il possède la même cohérence de vision.
Si son art reste si manifestement un « art pour l’espoir », c’est qu’il a tout misé sur la bonté finale d’une création impossible à réduire, et sur la mystérieuse clarté qui émerge, malgré tout, de nos visages d’hommes.
Au plus profond de cette foi, un grand témoin secret : le Christ des Evangiles.

Chez Max van der Linden, artiste religieux et artiste profane, il est toujours présent, incognito, et il apparaît là où o­nl’attend le moins. »
Frédéric Debuyst